SOPHROLOGUE À ORLÉANS

Spécialiste Acouphènes et Hyperacousie

Spécialiste en Acouphènes

spécialiste acouphènes à Orléans 45

Le silence absolu n’existe pas.

L’acouphène peut être perçu comme un stimulus auditif correspondant à un bruit inconnu, entendu dans une ou l’autre des oreilles ou dans les deux et parfois même dans la tête. Ces bruits sont continus ou intermittents. Ils s’accompagnent dans 85% des cas d’une perte de l’audition et dans 40% des cas d’hyperacousie.

Par le biais de la sophrologie, méthode psychocorporelle, il est possible de mettre en place un processus d’habituation des acouphènes qui agit directement sur le système nerveux pour une mise à distance et une perception neutre des sons. Une réelle indifférence aux bruits parasites résulte de la méthode en intervenant sur l’état anxieux et émotionnel de la personne. C’est une forme de guérison.

Un réelle indifférence aux bruits parasites résulte de la méthode en intervenant sur l’état anxieux.

On distingue l’acouphène objectif (5% des cas) qui demande une prise en charge essentiellement médicale de l’acouphène subjectif (95% des cas) qui requiert un accompagnement sophrologique.

En complément de la médecine, la sophrologie permet :

  • D’évacuer le stress, l’anxiété et les émotions négatives liés aux bruits ;
  • De modifier la perception de la douleur ;
  • De mettre à distance les bruits parasites ;
  • De lâcher prise, prendre du recul ;
  • De réactiver des sensations agréables.

Isabelle JAQUES est une des référentes du Pôle Sophrologie et Acouphènes pour la région Centre.

Elle fait partie de l’ Association Française des Équipes Pluridisciplinaires en Acouphénologie. (AFREPA)

Spécialiste en Hyperacousie

Sophrologue spécialiste hyperacousie à Orléans 45

Entendre les sons sans douleur.

L’hyperacousie est une hypersensibilité de l’ouïe rendant douloureuse l’audition de certains sons amplifiés. Elle agit sur une ou l’autre des oreilles ou sur les deux. On note que 40% des personnes acouphénqiues peuvent ressentir également de l’hyperacousie.

Par le biais de la sophrologie, méthode psychocorporelle, il est possible d’atténuer la stimulation sensorielle, de diminuer la réactivité aux sons afin de retrouver une audition améliorée en agissant sur la diminution du stress, de l’anxiété et de la focalisation de la personne sur les bruits environnants.

Les personnes hyperacousiques se coupent du bruit, s’isolent et portent régulièrement des bouchons d’oreilles ou casques antibruit. Ainsi, le cerveau, n’ayant plus l’habitude du bruit, va amplifier tous les sons ambiants.

En complément d’un bilan ORL, la sophrologie permet de :

  • Supprimer les crispations du corps ;
  • Éliminer la peur du bruit ;
  • Détourner l’attention en travaillant sur la plasticité cérébrale ;
  • Réactiver une écoute agréable.

Isabelle JAQUES est une des référentes du Pôle Sophrologie et Acouphènes pour la région Centre.

Elle fait partie de l’ Association Française des Équipes Pluridisciplinaires en Acouphénologie. (AFREPA)